Guide EPI - Systèmes antichute

 Attention
Les informations reprises ci-après ont pour but de vous aider à comprendre les différents marquages et types d’EPI existants et n’engagent pas la responsabilité de Safetify. Les EPI sont une discipline complexe et il est fortement recommandé de demander conseil à des spécialistes ! 

 

Travaux nécessitant a priori le port de systèmes antichute

L’annexe 2 de l’AR du 13/6/2005 indique que des E.P.I. contre les chutes de hauteur doivent être utilisés par les travailleurs exposés à une chute d'une hauteur supérieure à 2 m lorsque des procédés d'organisation du travail ou des moyens techniques de protection collective, ne permettent pas d’éviter ce risque.

Utilisation et contrôle des dispositifs antichutes

Les articles 26 et 27 de l’AR du 13/6/2005 reprennent toute une série de dispositions relatives à ces EPI.

Art. 26.- Les E.P.I. contre les chutes de hauteur doivent satisfaire aux conditions suivantes:

  • seul un harnais anti-chutes peut être utilisé dans un système d’arrêt de chute;
  • les ceintures de sécurité et les ceintures cuissardes peuvent exclusivement être utilisées pour le positionnement au poste de travail;
  • les harnais anti-chutes doivent être reliés, généralement par l'intermédiaire d'une longe flexible de longueur limitée, soit à un point d'ancrage soit à un dispositif de retenue solidaire d'un ou de plusieurs points d'ancrage;
  • la liaison entre l'élément d'accrochage du harnais et le point d'ancrage ou le dispositif de retenue doit être réalisée de manière à ce que la hauteur de chute du travailleur soit aussi faible que possible;
  • le tirant d’air minimal en-dessous de l’utilisateur, par rapport à la surface de réception ou de tout obstacle susceptible de blesser une personne dans sa chute, doit être défini sur base des informations contenues dans la notice d’information du fabricant des différents composants du système d’arrêt de chutes utilisé;
  • le point d'ancrage doit être suffisamment robuste et stable;
  • les ceintures ou les harnais de sécurité, ainsi que les cordes et les sangles sont réalisés en fibres synthétiques. L'usage de tels équipements est interdit dans les atmosphères dont la température excède 70°C. Les dispositions du présent point ne s'appliquent pas aux E.P.I. spécifiquement destinés à être utilisés à des températures supérieures.

L’article 27 spécifie :

  • que ces EPI doivent être inspectés par un travailleur possédant la formation nécessaire avant chaque utilisation (référence à l’article 22)
  • lorsque ces EPI sont fixés à demeure, ils doivent être contrôlés par un Service Externe pour les contrôles techniques (SECT) chaque fois qu’ils ont retenu une personne au cours d’une chute
  • lorsque ces EPI ne sont pas fixés à demeure, ils doivent être contrôlés par un SECT au moins tous les 12 mois ou chaque fois qu’ils ont retenu une personne au cours d’une chute.

Le service externe pour les contrôles techniques sur le lieu de travail dresse un rapport de ses constatations. Ce rapport précise notamment que tout équipement qui ne présente plus les qualités suffisantes de sécurité doit être mis hors service. Ces rapports doivent être conservés en cas de contrôle de l’inspection du travail.

Normes

Il s’agit d’un domaine assez complexe et il est fortement recommandé de se faire conseiller par des spécialistes.

Il existe différents types de protection individuelle antichute. Les dispositifs sont les suivants :

  • Préhension du corps ;
  • Liaison antichute (éléments de connexion) ;
  • Dispositif d’ancrage ;
  • Produits antichute.

Les différentes normes reprises ci-dessous reprennent les différents dispositifs de système antichute.

Norme  
EN361 Harnais de sécurité (système de préhension du corps destiné à arrêter les chutes et qui s’adapte directement sur la personne)
EN358 Ceinture de maintien et longes de maintien
EN354 Longes (longueur maximale et utilisations)
EN355 Absorbeurs d'énergie (permettent d’amortir le choc en cas de chute)
EN362 Connecteurs (permettant de relier le harnais ou point d’amarrage et le point d’ancrage)
EN795:1996 Dispositif d'ancrage
EN353-1 Antichute mobile sur support d'assurage rigide
EN353-2 Antichute mobile sur support d'assurage flexible
EN360 Antichute à rappel automatique
EN365 Exigences générale mode d'emploi et marquage
EN363 Système d'arrêt de chute : Exigences générale mode d'emploi et marquage
EN364 Système d'arrêt de chute : méthode d'essai

 

La norme EN795:1996 explicite les différents dispositifs d’ancrage. Ces dispositifs sont classés suivant leurs spécifications. Le tableau suivant réalise la correspondance entre la classe et son utilisation.

Classe  Dispositifs
A1 Dispositifs d’ancrage destinés à être fixés sur des surfaces verticales, horizontales ou inclinées
A2 Dispositifs d’ancrage destinés à être fixés sur des toits inclinés
B Dispositifs d’ancrage provisoires, transportables
C Dispositifs d’ancrage équipés de supports d’assurage flexibles horizontaux – non EPI
D Dispositifs d’ancrage équipés de supports d’assurage rigides horizontaux
E Ancres à corps mort

 

La norme EN353-1 définit les systèmes antichute mobile sur support rigide. Il s’agit d’un sous-système constitué d’un support d’assurage rigide, d’une antichute mobile à blocage automatique qui est solidaire du support d’assurage rigide et d’une longe qui est fixé à l’antichute mobile. Ils possèdent une résistance statique d’une force d’au moins 15kN et possède une performance dynamique avec une masse de 100kg, la force de freinage ne doit pas dépasser 6kN et la distance d’arrêt ne doit pas dépasser 1 m.

La norme EN353-2 définit les systèmes antichute mobile sur support flexible. Il s’agit d’un sous-système constitué d’un support d’assurage flexible, d’une antichute mobile à blocage automatique qui est solidaire du support d’assurage flexible et d’une longe qui est fixé à l’antichute mobile. Il possède une résistance statique à une force d’au moins 20kN pour des cordes d’assurages et au moins 15kN pour des câbles d’assurages et possède une performance dynamique avec une masse de 100kg, la force de freinage ne doit pas dépasser 6kN et la distance d’arrêt ne doit pas dépasser 3 m.

AcheterSafetify